La médiathèque de Forbach baptisée

En hommage à Roger Bichelberger, une cérémonie a été organisée le samedi 22 juin afin de baptiser la médiathèque de Forbach en l’honneur de cet éminent professeur et écrivain de la région, disparu en août 2018.

Samedi dernier, environ 200 élus et proches de Roger Bichelberger s’étaient réunis sur la place Aristide Briand afin de lui rendre hommage. Après un discours de M. Laurent Kalinowski, Maire de Forbach et Président de la Communauté d’Agglomération de Forbach Porte de France, plusieurs proches de Roger Bichelberger ont offert leur témoignage : Jean-Marie Malick (ancien collègue et proche), Daniela Battiston (professeure de lettres à Strasbourg et ancienne élève), Philippe Weill et Christine Kiehl (anciens élèves), Monique Grandjean (représentante de l’Association Européenne François Mauriac, cofondée par Roger Bichelberger) et Élise Fischer (femme de lettres, journaliste, romancière et grande amie de Roger Bichelberger). Des intermèdes musicaux ont été assurés par les choristes du Chœur d'Hommes de Hombourg-Haut.

Né à Alsting en 1938, Roger Bichelberger a été instituteur à Petite-Rosselle avant de devenir professeur à Freyming-Merlebach et à Forbach. Agrégé ès lettres modernes, il était également critique littéraire et écrivain de renom. Son œuvre lui a d’ailleurs valu de nombreuses récompenses. En 1988, alors qu’il était professeur au Lycée Jean Moulin à Forbach, il a notamment créé le Prix de la Nouvelle Littéraire à destination des lycéens.

À l’initiative de la Ville de Forbach, la médiathèque municipale a donc été baptisée « Médiathèque Roger Bichelberger ». En effet, au cours de sa carrière, Roger Bichelberger avait tissé des liens très forts avec cette médiathèque, à laquelle il avait d’ailleurs fait don de l’intégralité de ses archives, notamment les manuscrits de ses ouvrages ainsi que l’ensemble de sa correspondance échangée au cours de sa vie littéraire. Ces documents, consultables à la médiathèque, font actuellement l’objet d’une exposition jusqu’au 12/07 inclus.

E.H.